• LinkedIn Social Icône

© 2019 Ophélie Jenczak - Psychologue clinicienne - N° Adeli : 67 93 1359 3

Il n’est jamais trop tard pour être heureux. Voilà ce qui guide ma pratique de psychologue clinicienne.

Aller à la rencontre d'un psychologue n'est pas une démarche facile, et anodine. Cette démarche transporte avec elle une volonté de s'apporter du soin, le courage de solliciter de l'aide, et un message d'espoir pour l'avenir : celui d'outrepasser ses difficultés par la conscientisation de ses ressources.

En écho à cette rencontre avec un thérapeute, c'est d'une nouvelle rencontre avec soi-même dont il s'agit, offrant ainsi à tout un chacun la possibilité de changer le regard porté sur soi pour créer du changement en soi et autour de soi.

Car le changement commence d'abord par soi-même.

Décider de la nécessité de ce changement, c'est renouer avec le désir d'être acteur de sa vie, et de ses choix, et ainsi réaliser qu'il n'est jamais trop tard pour apporter de la lumière dans son existence.

C'est dans cette considération que ma démarche de psychologue s'inscrit : soutenir des personnes dans leur volonté de se retrouver, dans un sentiment de cohérence avec elles-mêmes; pas seulement en manifestant du changement dans leur environnement, mais davantage en les amenant progressivement à changer de regard sur leur trajectoire et leurs choix.

Et de se considérer au-delà de leurs fragilités, dans leurs pleines ressources.

Pourquoi venir consulter un psychologue?

Les raisons susceptibles d'amener un individu à consulter un psychologue sont diverses : difficultés relationnelles, dépression, souffrance au travail, deuil, anxiété chronique...

 

 

 

 

Si ces motifs de consultation peuvent parfois être communs, la souffrance qui s'y rattache est toujours singulière. Et cette souffrance délivre un message : celui que l'on peine à entendre, mais qui malgré tout, et de toutes les manières possibles, va se frayer un chemin quelque part pour s'exprimer, à notre "corps défendant".

Cette souffrance qui fait symptôme(s) est indéniablement l'endroit du mal-être, mais elle est également le point de départ de toutes les solutions : la cause de la souffrance est la clé de compréhension pour cheminer vers l'apaisement.

Ce cheminement est un processus qui demande du temps, et surtout de l'aide. Le psychologue, par sa formation professionnelle et ses expériences, est une ressource pour la personne en souffrance et un soutien sur lequel celle-ci peut s'appuyer pour cheminer plus en confiance.

Dans le cadre de mes consultations, mon accompagnement repose principalement sur deux approches : la psychothérapie analytique et de soutien, et la psychothérapie EMDR.

Cependant, ma pratique s'inscrit davantage dans une démarche intégrative, c'est-à-dire une démarche multiréférencielle. En effet, afin de répondre au mieux à la demande d'accompagnement qui m'est adressée, je m'inspire de courants de psychothérapies divers pour enrichir ma pratique. Je me forme donc continuellement et de manière éclectique dans la perspective de proposer l'axe de travail qui m’apparaît le plus adapté au patient et sa problématique.